Urgences sociales : guide sur les maraudes et le 115

maraude

Les maraudes est le premier maillon du système d’aide sociale. Tout au long de l’année, et plus fréquemment pendant l’hiver ou les canicules, des équipes mobiles de professionnels et de bénévoles jouent un rôle très important en allant à la rencontre des personnes dans la rue pour les écouter, leur apporter les premiers secours et amorcer des parcours. L’intégration. La persistance et la diversification de la pauvreté font de ” l’aller ” l’essence de la prédation, notamment pour les personnes divorcées qui ne recherchent plus le droit commun. Dans chaque département, ils sont coordonnés sur le territoire par le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) avec les autres principaux organismes d’accueil – Crèche, Service d’Accueil et d’Orientation (SAO), agissant de manière complémentaire pour accompagner les sans-abri. La réponse la plus appropriée en fonction de leur situation. Pour en savoir plus, consultez cet article.

Qu’est-ce qu’un service de maraude ?  

Premier maillon du cadre social et du centre d’action sociale, les maraudes jouent un rôle déterminant dans la prise en charge des personnes sans domicile qui n’ont pas ou plus besoin de services de droit commun comme un centre d’hébergement d’urgence. Pour obtenir des droits et initier le processus d’intégration. Les références rejetées dans ce référentiel reposent donc sur un socle commun de valeurs partagées par une société qu’il convient de conserver. Elle ne s’oppose pas à la diversité des projets et des modes d’action associés. La maraude sociale s’appuie sur le travail réalisé en amont par différents organismes et s’inspire des valeurs portées par les textes fondateurs de la République, notamment la ” Déclaration des droits de l’homme et du citoyen “. La charte ” Éthique et prédation ” reflète cette préoccupation et le travail de réflexion mené par les associations et organismes qui exercent la prédation sociale auprès des personnes sans domicile fixe, ainsi que la nécessité de ” formaliser les valeurs et principes partagés par les différents intervenants et les publics particulièrement vulnérables “.

Les maraudes font émerger toutes les revendications !

L’expression d’un besoin passe par la création d’un espace sécurisé où les personnes sans domicile peuvent se sentir en confiance et faire valoir leurs exigences auprès du prédateur. Il s’agit d’une condition préalable pour que les prédateurs puissent satisfaire leurs besoins. Les besoins évoqués peuvent être divers : relations sociales et communication, besoins principaux d’accès aux droits sociaux, accès au logement, etc. Les modalités d’évaluation et d’intervention dépendent des qualifications du prédateur, de la nature et du statut du prédateur (professionnel ou bénévole). Le Maraudeur est conscient de sa mission et des modalités d’intervention comme les mains nues, le café, servir les besoins des gens. Et sortir de la rue, mais c’est aussi la limite de ses actions. Elle écoute, essaie de comprendre les exigences non écrites, discute et fait des suggestions telles que des renvois, un soutien à sa manière, et ne génère pas d’attentes qu’elle ne peut pas satisfaire.

La maraude accompagne toujours à toutes les étapes !

Il existe trois façons de s’occuper des personnes sans domicile:

. L’accompagnement physique pendant la maraude, qui consiste, par exemple, à ce qu’une équipe accompagne la personne dans un centre d’accueil de jour.
. L’accompagnement physique dans le cadre d’un accompagnement social global, qui consiste par exemple à ce qu’une équipe de maraude accompagne la personne à un rendez-vous médical ou à une démarche administrative ;
. L’accompagnement social global à long terme, c’est-à-dire l’aide aux démarches administratives, l’identification de lieux ressources pour la personne, etc.
L’accompagnement physique doit respecter un cadre, qui est défini par chaque maraude, et doit être en adéquation avec la volonté et le degré d’autonomie de la personne ;.
Les modalités d’accompagnement et d’intervention dépendent de la qualification des maraudeurs et de la nature et du statut de la maraude.

 

Guide pratique sur la défiscalisation des dons
RGPD et collectivités locales : Les obligations