Une électricté « verte » à prix attractif dans sa maison : comment s’y prendre ?

La pollution, le réchauffement climatique et les autres problèmes de l’environnement sont au cœur de toutes les préoccupations actuelles. Les sources d’énergies fossiles et même le nucléaire constituent une réelle menace pour le milieu naturel. Mais l’émergence de nouvelles sources d’énergies renouvelables pourrait changer la donne. Elles peuvent non seulement réduire les impacts environnementaux, mais aussi fournir de l’énergie à moindre coût. L’électricité verte pour la maison, comment ça marche ?

Qu’appelle-t-on « énergie verte » ?

Beaucoup de termes sont utilisés pour en parler, et cette énergie verte se caractérise par le fait qu’elle soit propre et renouvelable. Elle provient de sources peu ou non polluantes, mais qui sont quasiment inépuisables et de ce fait durables. De plus, l’énergie verte a l’avantage de pouvoir se mélanger à l’électricité produite par d’autres sources comme le nucléaire, se basant de ce fait sur un principe d’équivalence. Adopter ces nouvelles sources d’énergie est accessible aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. Compte tenu des enjeux climatiques majeurs, la question de recourir à l’électricité verte pour la maison ne devrait plus se poser.

Quelles sont les solutions disponibles ?

Afin de participer à la transition énergétique, plusieurs solutions non polluantes s’offrent aux particuliers à des prix relativement avantageux. L’énergie solaire, obtenue grâce à des cellules photovoltaïques, permet de bénéficier d’électricité verte pour la maison et même d’avoir de l’eau chaude. Le Système Solaire Combiné ou SSC permet même d’avoir en plus le chauffage. De plus, le recours à l’énergie solaire permet de produire soi-même son électricité avec possibilité de la revendre. L’énergie éolienne est plus encombrante, car elle nécessite l’installation d’un générateur alimenté par le vent. Elle peut s’avérer intéressante pour les installations à la campagne. L’énergie biomasse est quant à elle une solution très accessible grâce à la grande disponibilité des matières premières : déchets organiques et verts, bois, biocarburants gazeux ou liquides. La biomasse peut fournir de l’électricité, du chauffage et même du carburant, le tout à moindre coût. Il faut toutefois s’assurer d’utiliser des appareils labellisés « flamme verte » et des combustibles certifiés. Enfin, la géothermie permet d’exploiter la chaleur produite par le sol et de la convertir en source d’énergie. Toutes ces solutions sont économiques et permettent réellement de limiter les impacts environnementaux de la consommation énergétique des foyers.

Les avantages en résumé

Adopter l’électricité verte pour la maison, c’est s’assurer d’utiliser des sources d’énergie 100 % naturelles et propres à des coûts avantageux. La rentabilité est excellente, avec des dépenses minimisées grâce aux rendements d’échelle.

Se déplacer : c’est quoi un mode de transport doux ?
Pour acheter plus éco-responsable : privilégiez le bio et les circuits courts !