Actuellement, quels sont les animaux en voie de disparition ?

Les animaux font partie de la vie quotidienne des hommes. Peut-être si les animaux n’existaient pas, il serait très possible que les êtres humains aussi n’existaient pas. Pourtant, chaque année, des espèces d’animaux disparaissent de plus en plus massives. Mais pourquoi les animaux disparaissent ? Quels sont ces animaux en voie de disparition ? Quelles sont les mesures à prendre pour les protéger ?

Quelles sont les raisons des disparitions des animaux ?

Par simple définition, les animaux en voie de disparition sont les animaux qui sont sur le point de disparaître, et de nombreuses raisons pourraient être la cause de cette disparition des animaux. Le changement climatique par exemple, la saccage des habitations naturelles ou encore la chasse de l’humain, etc. Il se peut aussi que ces disparitions soient dues à un phénomène naturel, hors certains animaux n’arrivent pas à vivre avec les changements de l’écosystème, mais d’autres savent s’y adapter. A part les phénomènes naturels, les hommes aussi sont les premiers responsables de la disparition de certains animaux : production en agro-alimentaire par exemple, la destruction de la forêt (couper des bois pour en faire des charbons de bois, pour construire des meubles et des maisons). Hors, la disparition des animaux peuvent entraîner la perte d’une biodiversité, et la présence des animaux peuvent aussi apporter beaucoup d’avantage sur le point touristique pour certains pays. Le site www.terrafutura.info vous fournira plus de détails.

Quelques exemples d’animaux terrestres en voie de disparition

De nos jours, plusieurs animaux sont en voie de disparition, voir même des milliers. Voici quelques exemples d’animaux terrestres qui disparaissent de jour en jour :

– Le tigre : c’est l’espèce la plus menacée de la planète, la chasse par l’homme, ainsi que la disparition de son habitat sont les principales raisons de son extinction. Aujourd’hui, il ne reste plus que cinq sous-espèces de ce super chat, car quatre espèces se sont quasiment éteintes.

– La licorne asiatique ou la Saola : cette espèce a été découverte en 1992, le mot « Saola » veut dire « cornes de fuseau », elle appartient à la famille des bovidés. C’est un animal très rare.

– Les rhinocéros : elles sont énormément réduites. Si en 1995, on trouvait plus de 500 rhinocéros noir, par rapport aux années 60, ce chiffre est très en baisse. Le braconnage et le trafic de cornes sont les raisons de sa disparition.

Ce n’est que quelques exemples, mais tant d’animaux s’éteignent petit à petit dans le monde entier.

Quelques exemples d’animaux marins en voie de disparition

La plupart de la destruction de la planète est causée par l’homme, et non seulement les animaux terrestres s’éteignent de plus en plus, mais aussi les animaux marins aussi sont affectés par cette destruction, pourquoi ? Déjà pour se nourrir (pêche), la pollution de l’eau causée par les déchets des grandes usines,…ect. Beaucoup sont les facteurs de la disparition de certaines espèces marins, voici quelques exemples des animaux marins en voie de disparition :

-Le grand requin : en seulement 15 années, le taux de disparition de cette espèce a été de 80 %, c’est-à-dire que plus de 100 millions de grands requins se sont éteint.

-Le phoque moine : en général, il existe trois types de moine, mais le plus touché par la disparition est le phoque moine de la méditerranée.

-L’hippocampe : il est aussi appelé cheval de mer. Il fait parti des animaux marins en voie de disparition. La seule cause de sa disparition est la chasse illégale de l’homme.

-La baleine bleue : avec sa longueur de 30 m et son poids qui va de 170 tonnes environ, la baleine bleue est l’animal marin le plus gigantesque de la planète. Pourtant, elle est très menacée actuellement, et peut être qu’après quelques années, elle disparaîtra totalement.

La protection des animaux en voie de disparition

En toute réalité, les animaux en voie de disparition ne doit plus s’accroître si les humains prennent en main leur protection et change d’habitude. Cependant, des règles sévères doivent être prises, mais comment ? Comment faire pour protéger ces restes d’espèces ? Premièrement, les hommes doivent protéger la vie sylvestre et ne pas l’endommager en même temps, c’est-à-dire qu’il faut inévitablement arrêter de tuer les animaux, ni de les forcer ou agresser. La capture des animaux pour en faire un divertissement aussi ne doit plus se produire (cirques, zoos, …). Deuxièmement, leurs habitations : pour que nous puissions participer à la protection des animaux, chaque individu doit aussi assurer le soutien des lieux où ils vivent, car non seulement les animaux y vivent, mais c’est aussi là qu’ils se nourrissent. Troisièmement, essayez de diminuer la pollution de l’environnement, cela ne demande pas grande chose, mais chaque personne peut le faire. Exemple : ne pas jeter les emballages des aliments partout, jetez-les dans un endroit qui est réserver pour ça ; quant aux grandes usines : prenez-en une mesure pour arrêter l’évacuation des eaux sales à la mer ou dans les rivières, etc.

Urgences sociales : guide sur les maraudes et le 115
Guide pratique sur la défiscalisation des dons